NON au CETA !

Il y a quelques semaines, la fédération bruxelloise des Jeunes Socialistes allait manifester dans les rues de Bruxelles contre les accords transatlantiques : CETA et TTIP.

Cette mobilisation ne fut pas veine.

En effet, le Ministre-Président, Paul Magnette, a pris la problématique à bras le corps.
Grâce à l'opposition du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Parlement wallon, les ministres européens du commerce n'ont pas pu valider l'accord de libre-échange avec le Canada, le CETA.

L'attitude de la Commission européenne est, cependant, à déplorer :
– Après 8 ans de négociations dans la plus grande opacité, l'UE somme la Belgique de bafouer ses procédures démocratiques internes afin de valider l'accord d'ici le Sommet européen de vendredi prochain (pour pouvoir officiellement le ratifier au Sommet UE-Canada le 27 octobre prochain).

– La Commission européenne ne sait plus quoi inventer comme pressions : elle sort l'épouvantail d'un échec des négociations Brexit ou encore menace la Belgique de ne pas lui accorder d'aide certaines aides.

C'est pourquoi, il faut continuer la pression citoyenne : l'Allemagne, les Bulgares et les Roumains ont aussi des réserves.